AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 livre - Le redresseur de clous - Une violence révolutionnaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
IVO
Robot
avatar


MessageSujet: livre - Le redresseur de clous - Une violence révolutionnaire.   Lun 27 Déc 2010 - 17:52

Citation :

Charlie Bauer vit le jour du côté de Marseille dans les sombritudes d'une époque guerrière. Son père, résistant FTP, accomplissait ses droits et devoirs dans le maquis provençal. Sa mère tentait d'assumer au moins pire les besoins de sa marmaille de quatre gosses. Sa famille, de fait, fut son adhésion très tôt aux jeunesses communistes. La guerre d'Algérie en opéra la fracture. Il s'engagea alors aux côtés des combattants du FLN ? La 7e Willaya. Constitués en bande armée ils attaquaient trains, entrepôts, magasins, expropriaient la marchandise pour la redistribuer dans les quartiers miséreux de Marseille, détournaient les armes des défenseurs de l'ordre colonial. Les forces de l'ordre comptabilisaient les coups jusqu'à l'arrêt brutal de l'arrestation de la bande. Vingt ans de réclusion criminelle sanctionnèrent les pratiques de ces idées. La lutte changea de camp mais le camp ne changea pas d'âme. L'administration pénitentiaire se vit confrontée à une radicalité de
tous les instants dans les luttes et revendications du droit à exister. L'un des pivots de ces luttes fut l'accès au savoir, à la connaissance. Les sciences humaines le virent effectuer un cursus au succès reconnu en licences de philo, de psycho, de sociologie. Il rencontre Mesrine avec qui il s'associe pour détruire les QHS et imagine constituer des groupes de guérilla contre l'appareil d'État. Puis il rencontre Melkonian, héros anonyme de toutes les causes entendues à libérer l'homme et les peuples opprimés. Monté Melkonian, américain de naissance et si héroïque cependant dans l'engagement révolutionnaire. Il y eut aussi tous ces autres, rencontrés ou croisés, soldats oubliés ou perdus mais jamais ignorés qui firent l'Histoire de cette humanité en devenir. Tous ceux dont l'anonymat ne put jamais usurper l'honneur d'être ce qu'ils étaient. Tous sont morts, for l'Idée et sa pratique de révolution dont il se fait encore aujourd'hui l'apologiste. Marathonien de l'Espoir ? A suivre…
Ce sont ces histoires et d'autres que raconte avec force et vie Charlie Bauer pour qui, aujourd'hui, chaque mot est une arme. Il a les outrances de la beauté lorsqu'elle se sait révolutionnaire.

_____________________________
.^o GRAVOS

"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise, lorsque parlementarisme, puis autoritarisme « ordinaire » ne permettent plus au système de se maintenir.
Il est la réponse d’une oligarchie pour rester au pouvoir « quand plus rien d’autre ne marche »"

- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
livre - Le redresseur de clous - Une violence révolutionnaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Free Minds Resistance :: Discussions libres :: Chill-out :: Littérature-
Sauter vers: