AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Topic inutile (parce qu'il en faut^^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shorty D. Xavial
Chez moi...
avatar


MessageSujet: Re: Topic inutile (parce qu'il en faut^^)   Jeu 29 Sep 2011 - 11:48

18 jours pour se remettre les idées en place, c'est une bonne performance intellectuel. XD

Voir le monde contrôlé part une IA perverse mais pas forcement psychopathe, c'est un point de vue, à la Matrix, mais un point de vue comme un autre. Il existe, si on fait preuve d'imagination, une infinité de possibilité de voir le monde, je dirait même une double infinité de voir le monde, étant donnée que pour chaque point de vue j'arrive à concevoir l'existence de sa stricte opposition. Mais bon, passons.

Faut pas formater le monde, faut faire des corrections au jour le jour, car de tout temps, et à toute époque, la grande inconnue et le temps. Si on s'amuse à tenter de pirater l'IA qui à main mise sur le monde, c'est un bug généralisé qui se produirait -quitte à partir loin, autant prévoir les choses avec les base qu'on à déjà. Même si L'intelligence est artificiel, il faut la considérer avec le même respect que toutes créatures dites "intelligentes" existante sur terre, histoire de simplement pas reproduire les même erreurs, d'apprendre, et d'avancer.

Mais s'enfermer dans l'optique de l'IA, c'est prendre une avance, en quelque sorte, un peut trop grande.

Un mec, Descartes, à dit, un jour, "je pense, donc je suis". Il a remis en question tout ce qui faisait de lui un être existant, et ayant décrété que ses sens le trompaient, il à eu la solution de repli de se dire que la seule preuve de son existence été qu'il avait la faculté de pensée. Ce mec, géomètre de métier, n'a certainement jamais pris de drogue, car moi, suivant le même raisonnement mais avec mes vices et mes lacunes (qui n'en sont pas forcément, d'ailleurs^^), j'arrive à "je pense, donc je suis largué".

Pour évoluer dans un monde, qu'il soit une simulation d'une IA, que ce soit un monde tangible ou bien le rêve d'un dieu mourant qui vire doucement au cauchemar, on à pas le choix, il faut faire confiance à tout nos sens. Même les plus traître: la vue, l'ouïe, le toucher, le gout et l'odorat, et deux de plus, l'instinct (eh, nous sommes des animaux avant tout, donc on en a, c'est pour moi un sens, le sixième, et le moins traître d'entre tous) et le bon-sens (Ca, c'est le truc que j'oppose à la bêtise humaine, le bon sens, si nous avions tous la faculté de faire preuve de bon sens et de discernement, le Monde s'en porteraient mieux, mais l'homme, absent dans sa généralité de bon sens, créa la loi.......).

Pour 2012, ben, y'a comme qui dirait un bug dans la matrice:

"En réalité la Terre mets 23H56 et 4 secondes pour faire un tour sur elle
même et 365 jours et environ 6 heures pour faire le tour du soleil. Ok,
tous les 4 ans on rajoute un jour pour retomber juste mais par contre
si on accumule les 3 min 56 secondes qu'on perd chaque jour au final,
chaque année on se décale d'une semaine. Le système horaire étant en
place depuis 1795, nous sommes actuellement décalés de 4 ans, 1 mois et
25 jours. Donc en gros nous sommes le 21 Mars 2007. Ce qui fait que le
21 Décembre 2012 aura en fait lieu dans notre calendrier erroné en
Février 2017."

Mais y'a de forte chance qu'en 2012, y'est du changement, parce que la plupart des gens ont inscrit ça comme une possibilités factuelles, et que des fous "furieux" tente de mettre vérité sur un truc remontant à une époque aussi lointaine. Qu'est ce qu'il va se passé en 2012? Certainement rien de grave, mais comme tu le dit, ouais, y'a des chances que 2012, ce soit nous.

Nous avons, (Humanité mise dans un seul panier, même si on à pas tous le même pouvoir d'appui sur des boutons rouges) créé suffisamment de puissance de feu pour faire des gros trous sur la surface de la planète.

Mais c'est comme le bug de l'an 2000. J'attends pour voir, on sera fixé.

Repassons sur l'IA. Modifie le script et mais des roues à la places des jambes des gens, T'as peux être trouver une solution de déplacement pour tout le monde, écologique, mais pas forcément pratique pour évoluer dans un monde comme le notre.

Mettre tout le monde sous champi? Drogué quelqu'un à son insu, contre sa volonté, ces faire preuve, en mon sens, d'un manque totale de bon sens. Et c'est sous-estimé la dangerosité, même si je m'applique perché, (un pied sur terre, un pied cheper) que peut avoir le produit sur certaine personne, et je pense pas qu'avoir des mort sur la conscience te fassent plaisir.

Du THC dans les aliments, connaissant un pote qui y est simplement allergique, ce serait pas cool (et ça manque de bon sens). Il faut savoir respecter la volonté des autres de ne pas vouloir se droguer (si seulement l'inverse couler de source, ce serait le panard, malheureusement y'a des choses, surtout en france, qui fleurent bon l'hypocrisie).

Faut avoir des couilles..... pour pirater l'IA, mais c'est pas parce que l'IA et potentiellement psychopathe qu'il faut pas essayé, c'est mieux que de subir l'action quand ont a conscience que ça cloche. De notre vivant en tout cas faut qu'on bouge notre cul, car la seul chose que j'ai fini par me dire après "je pense, donc je suis largué", c'est "je suis vivant, donc c'est pas fini". Vivre la vie comme un jeu vidéo, ça donne un côté facile à la situation. Imaginons toujours le point de vue de l'IA, elle contrôle ce que tu voit, ce que tu entends, ce que tu touches, mais pas ce que tu fait. Elle est malheureusement plus intelligente que toi, mais elle a pas ton point de vue, parce qu'elle contrôle pas ce que tu penses (et inversement). Mais par ton action, vue qu'elle a un Oeil sur toi (big brother en mode Hardcore, quoi) sont point de vue évolue, frappe lui fort par la pensée, et agis dans le sens de ta pensée. Fait preuve de bon sens. Vis heureuse et selon tes principes.


Si t'écris un journal, c'est une bonne chose. L'IA le voit XD.

Bon, sortons du délire IA, laissons place à l'imagination (merde, j'suis con, c'est le cas depuis le début^^) j'attendais ta réponse avec impatience, et le fait que tu écrive un journal t'apportera peut-être rien, mais si t'essaye pas, tu le sera pas. Moi, même à mon plus grand étonnement, ça m'a aider, d'un coup. J'arriver pas à mettre de "l'ordre dans le chaos de ma tête".

Après avoir arrêter mes médoc' pendant quatre jour, je me suis pris pleine face une monté/descente de LSD et une demi-seconde. Contexte mis à part, j'arriver pas à finir le deuxième chapitre de mon bouquin. Et la, avec ce choc, fallait que je trouve par tout les mots et moyens possible que ça sorte:

V'là pour vous m'sieur-dame, une partie du deuxième chapitre!^^ (le chapitre 1: Le premier pas de danse, le Bass Ryhtm)

[...]
Le
hasard, et l'imagination. Oui, car forcément, pour avoir le plus de
chances possibles, ils est bon d'imaginer ce qu'on veux devenir.
C'est con, c'est en me baladant à Paris, dans le vingtième, au
croisement de la rue de Menilmontant et de la rue de la Chine, que
j'ai eu un belle exemple de demande d'imagination :

« Bonjour,
je voudrez une société basé sur autre chose que l'argent,
l'individualisme, le capitalisme et une grande frite.

Avec
la carte imagin'R, y'a une réduc ? »

Ca,
inscrit au marqueur sur un panneau blanc. La classe.


Quand
on a une imagination comme la mienne, on a juste envie de répondre,
avec un tout petit travail d'imagination, et une pointe d'humour :





« Bien
sûr, un réduc' de 100% ! Vous prendrez ça sur place ou à
emporter ? »

------------

Je
vais vous expliqué ce qu'est un travail d'imagination, pour moi,
enfin, je vais vous demandez de faire un travail d'imagination. Je
vais vous donner une bonne image du bordel qu'il y'a dans ma tête,
une partie du moins. Sa ce passe dans le temps et dans l'espace, mais
ça ne dépasse pas les limites de mon imagination.









Imaginer
une salle,infini, sans mur ni plafond visible, c'est la que ce trouve
ma personnalité, celle qui défini ce que je suis. Au départ, il
y'a une seul personnalité. Armand (c'est mon prénom), type bien,
mais imcomplet, d'un point de vue normal, parce que au tout début de
ça construction. Peu de temps après, sans qu'on puissent évaluer
exactement quand, et comment, une deuxième personne, Dramna, qui est
juste le reflet en mode furie de Armand, incontrôlable, mauvais,
bagarreur, hargneux. A partir de là, vu avez déjà une définition
par opposition de qui est Armand. Evidement , c'est une lutte
inconsciente qui s'engage, un combat monstrueux.

Arrive
un jour, Shorty. Fumeur de pétard, gentil, voir doux comme un
agneau. Et il explique à Armand que Dramna et trop dangereux et
qu'il faut le contrôlé. A partir de là, pour calmé mes nerfs,
j'utiliserais la ganja. Ca marche et c'est efficace. Avec le fait que
ce soit un jeu dangeureux à double tranchant. Shorty aimait trop la
ganja, la défonce, et parfois c'était de limite que Dramna, devenu
fou furieux par son enfermement, s'échappe du brouillard de bédo de
Shorty. Puis, suite au travail de concert de Shorty, et de Armand, il
réussir a maitrisé Dramna, et de ce fait Shorty devint Hostyr
Dramna.


Hostyr.
Host. Yr.


Host
mot anglais signifiant hôte. Yr. Petit jeu de mot avec un vieux mot
français, l'ire, qui signifie la colère. Écrit Yr parce que je
suis un homme (Chromosome Y). A partir de la, c'est des acides que je
prends.






Hostyr
dramna et Armand s'entendent bien. Il travail de concert à la
création d'une troisième personne qui pourra prendre le relais et
leur donnera un peu de repos, car c'est la guerre dans la tête, les
informations qui entre sont multiples et contradictoire, mais Hostyr
et Armand y mettes bonne ordre : Il arrive a définir le projet
Hardcore Gamer.





Une
personne capable de réagir spontanément à toutes situations, même
la plus extêmes, avec joie et bonne humeur, dans l'adversité la
plus totale, c'est à dire, face à la chose que n'y Hostyr, ni
Armand ne peuvent contrôler. Face au stress.






Le
projet Hardcore gamer était le résultat induit de 23 années
d'éxpériences inconsciente, réuni tant bien que mal. Arrive le
jour de la mise en marche. Micropointe. Le LSD a une facultés
étonnantes, c'est qu'il peut entrainé de fort changement de
personnalité, ce qui est, inconsciemment parlant, le but du projet.





Pendant
une semaine, tout ce passe bien. Encore en état de chéperisation,
cette personnalité prends conscience rapidement de son
environnement, réagis à la situation présente de manière
spontanée (ça c'est du facuel, c'est con, certes, mais c'est vécu),
avec sourire et bonne humeur, tant d'un point de vue psychologique,
que morale ou même physique. Mais il manque quelque chose et y'a
trop d'autre chose. Le trop c'est l'imagination, le manque c'est un
simple alter ego sur qui ce reposer.





Et
ça, c'est trop tard, mais Hostyr et Armand ne le savent pas. Il font
une sieste. Hostyr, ce réveil, et va explorer la pièce dans son
ampleur. Immense pièce vide, il se perd et ne retrouve ni Armand, ni
le Hardcore Gamer.


Problème,
c'est que le Hardcore Gamer et incontrôlable sans ça présence, car
le produit d'une éxperience LSD, point qu'il contrôle, mais pas
Armand.






Armand
resta là, figé, devant l'echec monumentale que devenait cette
création, le stress s'accumula et il fini simplement par exploser.
23 années d'informations diverses et variés dicéminé à travers
la pièces, et le souffle propulsa l'imagination du Hardcore gamer
bien loin du centre de la pièce, point de contrôle. Hostyr, lui fut
à la fois frappé par le HAUT niveau de stress et par l'imagination
débordante du Hardcore Gamer.






Pendant
qu'une imagination sans limite remplissait une pièce sans limite
dans laquelle étaient décimer la totalité des informations
contenue dans Armand, Hostyr pu, grâce à l'écho du stress,
remonter au centre de la pièces. Pendant ce temps, l'imagination du
Hardcore Gamer se méla au informations, et de cette union commença
à naître une infinité de personnalité, multiplié par deux, par
la présence de leur exacte opposée, leur environnement aussi, leur
monde, la raison pour laquelle il existe, comme les milliards
d'habitants de milliards de planète, le tout étaler sous plusieurs
millénaires.





Hostyr
arriva à l'hépicentre du niveau de stress. Il trouva Armand,
recroquivillé sur lui-même, devenu fou. Le Hardcore Gamer, inerte,
souriant, mais incapable d'être contrôler, toujours incomplet.
Hostyr désactiva le projet Hardcore Gamer, et pris le contrôle. Il
lança un Appel : il faut réagir.

Dans
toute leur multitudes, les personnalités répondirent d'une même
voie. Oui.






Hostyr,
bon calculateur en termes de probalité humaine, et initiateur du
projet Hardcore Gamer, pris alors la décision de s'ateler à une
lourde tâche. Il se mis en lien avec TOUTES les personnalités. Il
utilisa l'imagination du Hardcore Gamer pour concevoir un plan à
long terme, et une multitudes plans à court termes. Mais, il avait
accumuler une dose stress inconsevable et il ne pouvait plus garder
le contrôle très longtemps. Ils lâcha prise en ESPERANT JUSTE que
son plan allez marché. Il relança le Hardcore Gamer, sachant tout
le danger que cela pouvait représenter.
[...]

Bizarrement, de l'avoir écrit, j'ai retrouver une stabilité d'esprit que je pensée avoir perdu, mettre des mots sur un mal, qu'il soit d'ordre physique ou psychique, même si personne ne le lira, m'a permis de trouver une solution "d'imagination". Dans mon imagination, le temps, j'en fait ce que je veux, part force d'imagination, j'ai rassembler tout, comme une marche arrière, comme si je remonter le temps, juste avant que micro-me-pointe de trop, j'ait fait en deux heures le travail de toute une vie, et plus que dans mon imagination, comme quoi, c'est pas parce que c'est perché que ça peut pas servir.
Revenir en haut Aller en bas
lunatek34
A l'aise...
avatar


MessageSujet: Re: Topic inutile (parce qu'il en faut^^)   Jeu 29 Sep 2011 - 20:54

J'ai fait un constat :
Pédaler dans la semoule ça fatigue Neutral.
Non c'est vrai pleins de gens pourrait dire qu'on a rien branler, qu'on est au même point que l'année dernière, qu'on aurait pu faire mieux, qu'on doit prendre nos responsabilité .... etc
Mais en quoi avancer dans ce monde es simple ?! confused
Perso, je galère, et d'autre que moi galèrent !!!
Face aux gens, a la mentalité de ceux que l'on rencontre sur notre chemins, certains sont des pure connards Suspect , d'autres deviennent nos amis (mais en comparaison le lot de connards l'emporte sur le lot des gens simpas ... ).
Les projets qu'on fait et qui aboutisse à : R-I-E-N
Les multiple prise de tête s'associant a nos rapports entre humain.
C'est quand même une sacrée merde l'évolution des singes.Je crois que je vais aller me trouver un p'ti coin dans la montagne ou je renouerais avec mes racines animales (encore un projet qui n'aboutira a R-I-E-N).

Quelqu'un a un secret pour réussir a faire quelque chose de sa vie ?! study

Aller, je me dit que sa va passer et que c'est une mauvaise passe ... Neutral Mais je me sent pas mieux d'avoir tenté de me convaincre que cet état est passager. Toute fasson sa change rien dans le présent. scratch
J'explore une facette de moi même assez morbide en ce moment pale

Hostyr t'as voulu du dérapage linguistique, te voila servis !
En fait je trouve que c'est une année absolument dégueulasse que celle de mes 18 ans. J'croyais que sa serait une libération, en fait c'est la visite des couloirs de notre prochaine prison. Sa me répugne.

Je crois bien qu'on a tous une partie de nous qui doit devenir cinglé pour survivre dans ce monde.
En fait le monde entier est en train de devenir cinglé.
Hier j'ai vu un reportage sur les Japonais qui font des concours d'enfant qui pleure O_o.
Le monde devient barge sous l'emprise du pouvoir, de la société de consomation, des marchés mondiaux, du buisness des dirigeants. Et encore on sait pas ce qu'ils trament derière notre dos et sa fait bader en y pensant. Genre dans 50 ans si on est toujours là peut-être qu'on connaitra les horreurs qui sont en train de ce comètre a la minute ou je vous parle.

C'est glauque.

Un petit article trouver sur le net :

"(*) Ce très beau texte en 10
points a été faussement attribué à Noam Chomsky par plusieurs sites Web
francophones ou étrangers. Il semble provenir en réalité de Sylvain Timsit et a été publié sur Sity.net.
Le fait qu’il ait été prété à Chomsky vient sans doute de ce que la
plupart des points qui y sont énumérés font partie des idées qu’il a
longuement développées depuis plusieurs décennies.
Les dix stratégies de manipulation de masse


paru sur pressenza.com le 21 septembre 2010



1/ La stratégie de la distraction

Élément primordial du contrôle social,
la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public
des problèmes importants et des mutations décidées par les élites
politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions
et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est
également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux
connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de
l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la
cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des
véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance
réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour
penser; de retour à la ferme avec les autres animaux.
» Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions

Cette méthode est aussi appelée «
problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une «
situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin
que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui
faire accepter. Par exemple : laisser se développer la violence
urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit
demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore :
créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire
le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

3/ La stratégie de la dégradation

Pour faire accepter une mesure
inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé »,
sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions
socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été
imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité,
flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu
décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution
s’ils avaient été appliqués brutalement.

4/ La stratégie du différé

Une autre façon de faire accepter une
décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais
nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une
application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un
sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort
n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a
toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et
que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps
au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec
résignation lorsque le moment sera venu.

5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge

La plupart des publicités destinées au
grand public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et
un ton particulièrement infantilisants, souvent proches du débilitant,
comme si le spectateur était un enfant en bas-âge ou un handicapé
mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un
ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne
comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la
suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse
ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne
de 12 ans
». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion

Faire appel à l’émotionnel est une
technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc
le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre
émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y
implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des
comportements…

7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise

Faire en sorte que le public soit
incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour
son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux
classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le
fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes
supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes
inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

9/ Remplacer la révolte par la culpabilité

Faire croire à l’individu qu’il est
seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son
intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se
révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et
culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est
l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution…!

10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes

Au cours des 50 dernières années, les
progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre
les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les
élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la
psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance
avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement.
Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que
celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des
cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir
sur les individus que les individus eux-mêmes.










Références ReOpenNews :


  1. Noam Chomsky est un linguiste et philosophe
    américain. Professeur émérite de linguistique au Massachusetts
    Institute of Technology où il a enseigné toute sa carrière, il a fondé
    la linguistique générative. Il s’est fait connaître du grand
    public, à la fois dans son pays et à l’étranger, par son parcours
    d’intellectuel engagé de sensibilité anarchiste. Voir sur son site Web
  2. Document (en anglais) détaillant la signature de la pétition
    demandant la divulgation des documents classifiés sur les attaques du
    11/9 : http://www.mail-archive.com/political-research@yahoogroups.com/msg11000.html

..."


source :
http://www.reopen911.info/News/2010/09/28/les-dix-strategies-de-manipulation-de-masse/


Sa vous donne pas envis de tout casser ?

Revenir en haut Aller en bas
lunatek34
A l'aise...
avatar


MessageSujet: Re: Topic inutile (parce qu'il en faut^^)   Mer 5 Oct 2011 - 16:00

Revenir en haut Aller en bas
Shorty D. Xavial
Chez moi...
avatar


MessageSujet: Re: Topic inutile (parce qu'il en faut^^)   Mer 5 Oct 2011 - 19:20

"Je suis l'absence totale de réaction de jack".

fight club


Savoir, ne pas savoir, comprendre, ne pas comprendre, se sentir bien ou mal, j'avoue que dans l'immédiat, je voudrais surtout que tout s'écroule autour de moi sans que j'ai à bouger le petit doigt. Que tout ce qui m'entoure disparaissent, parce que ça pue. Ca craint, c'est même de l'ordre de ineffable.

Non. J'aimerais me levez, balancer mon ordi part la fenêtre, prendre un flingue, une voiture, un gros jocko de 50 cm de long, un max de munitions, et allez tirez dans le tas, autant que possible, faire un maximum de morts, plongé aux plus profond de mes instincts nihilistes, oubliant qui je suis, toute la paix que j'aimerais voir régner sur le monde, être l'objet d'un grand massacre, celui qui aura atteint le high-score dans une chose, rétablir un holocauste, sans faire de différences dans la religion, la famille, la "race" (le mot m’écœure, alors entre guillemets), faire la seul chose sensé qui me viens à l'esprit: effacer la plus grosse erreurs de la nature, l'être humain.

Un carnage sanglant et continue.

Sur un dessin que je viens de faire (juste à l'instant), un cyborg couvert de sang, j'ai écris:


"Voilà ce que je voudrais être parfois:
Une machine sans une once de sentiment,
n'ayant aucune notion du temps qui passe,
aveugle de son environnement,
sourd aux remords et regrets
des erreurs de sont passé.

N'attendant qu'une chose...

La fin de sa programmation."

Marre de la torture mental de voir se monde d'inconscient courir inconsciemment dans une tombe qu'il creuse inconsciemment un peu plus chaque jour, mettre le feu à la planête entière, déverser un flux continue de merde dans la bouche de tous les dirigeants de la planète, leur faire payer la souffrance que j'absorbe par mes yeux, mes oreilles, par chaque pores de ma peau, comme la vieille éponge que je suis, à toujours voir les deux côtés de la même médaille, mais jamais le bon côté.

"who make a beast of himself get rid of the pain of being a Men."
Dr Johnson

"Celui que se transforme en bête se libère de la souffrance d'être un Homme."

Las vegas parano

Mais l'Homme n'est rien que ça... une bête. Une bête dégénéré qui a une conscience, juste bonne pour le torturer, et ceux qui n'en n'ont pas sont des prédateurs de la race humaine. Nos dirigeants, pour la plupart, ironiquement, c'est marrant d'avoir des loups pour tondre les brebis...

Non, y'a pas de secret pour faire quelque chose de sa vie. Si t'as pas mis tes œillères, t'es foutu d'avance, parce que faut marcher sur les cadavres visiblement pour avancer en se bas monde. Si tu refuses, ben n'avances pas, ce seras toi le macchabées. T'as une meilleur solution? Non, c'est mort, les idées novatrices, le respect, les choses simples, illusions et poudres aux yeux, pour la bonne conscience du peuple. Comme notre devise, tiens: liberté, égalité, fraternité. Piétiné chaque jours. Pourtant c'est beau dans l'idée... ouais, dans l'idée. Mais le monde est "civilisé"! Nous sommes sauvés, l'esclavage n'existe plus, que dans nos tête, l'ultime barrière...

Voilà du dérapage linguistiques, du crachat verbal. vide de sens, trop plein de haine, envie de cogner, frapper la ou ça fait mal, putain, oui lunatek, t'as raison, ça me démange!!



Mais j'suis qu'un homme, conscient du massacre et refusant d'y prendre part, pour ou contre, contraint de rester calme car la bête qui sommeille en chacun de nous n'est pas forcément en accord avec nos principes.

Bienvenue dans l'âge adulte, lunatek. Adieu rêves d'enfants, si tu les a pas piétiner encore, range les précieusement dans un coin de ta mémoire et de ton coeur, et fait bien gaffe qu'on te l'arrache pas vif.

Mais si tu veux encore un peu d'espoir, regarde ce qu'on trouve dans la loi, parfois:

Quand le gouvernement viole les droits du peuple,
l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple,
le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen 1793
Article 35
Revenir en haut Aller en bas
IVO
Robot
avatar


MessageSujet: Re: Topic inutile (parce qu'il en faut^^)   Mer 5 Oct 2011 - 19:27

............ Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Topic inutile (parce qu'il en faut^^)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Topic inutile (parce qu'il en faut^^)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Free Minds Resistance :: Discussions libres :: De tout & de rien-
Sauter vers: